13 mois au pays des mille collines: Bilan du INZU Lodge

Eh non !! Nous ne sommes pas encore prêts pour la grande ouverture du INZU Lodge. Bien que nous ayons travaillé fort pendant le mois de janvier, la finition des bâtiments n’est pas tout à fait complétée. Voici les plus récentes photos du INZU Lodge

Extérieur de la réception

Intérieur de la réception

Cuisine

Extérieur du gazebo

Intérieur du gazebo

Pour voir toutes les photos de la construction, cliquez ici

Au début du mois de janvier, j’ai fait une demande pour l’obtention d’une « Autorisation spéciale de circulation CEPGL ». Ce document me permet d’entrer, sans visa, dans la « Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL) », c’est-à-dire au Burundi, en République Démocratique du Congo (RDC) et bien entendu au Rwanda. Gisenyi (au nord-ouest du Rwanda), ville où nous construisons INZU Lodge, est à quelques minutes à peine de la ville de Goma située en RDC. Beaucoup de Rwandais travaillent à Goma et reviennent tous les soirs au Rwanda (et vice-versa).

Depuis mon arrivée au Rwanda, je n’ai pas eu l’opportunité de visiter les pays voisins. Aussi, le 12 janvier dernier, je suis allée passer quelques heures à Goma. Déjà, à la frontière, on sent la différence culturelle entre les Rwandais (plutôt réservés et introvertis) et les Congolais (assez extravertis et enthousiastes). Munie de mon autorisation de circuler, je suis entrée facilement en RDC. Les quelques procédures d’enregistrement terminées, je suis montée sur un taxi-moto qui m’a amenée au cœur de Goma. Le choc!

Première constatation : le Rwanda est un pays de collines verdoyantes! Bien que Kigali soit une capitale, on voit toujours de la verdure au travers de ses édifices. Quant à  Gisenyi, c’est une petite ville où le vert et le bleu dominent (bleu, pour le ciel et le Lac Kivu). Malheureusement, à Goma, il y a tellement de poussière et de pollution que vous ne voyez rien. Les pauvres arbres qui survivent à travers ce nuage semblent irréels.

Deuxième constatation : les politiques environnementales du Rwanda sont très très efficaces! Tous les touristes qui ont visité plusieurs pays d’Afrique et qui arrivent au Rwanda vous le diront : le Rwanda est très très propre. Bien que la majorité des Rwandais ont encore la mauvaise habitude de jeter leurs déchets au sol (faut voir le plancher des autobus qui font la liaison entre les grandes villes!!!), si on les prend en flagrant délit, ils payeront une amende salée. Ce qui a pour résultat des routes sans ordures. Par contre, à Goma, un autre élément qui contribue au nuage permanent, ce sont les feux à ciel ouvert qui servent à brûler les déchets. Les rues sont jonchées de détritus de toutes sortes et les habitants font des petits feux pour se débarrasser des ordures. Alors, conseil d’ami, regardez bien où vous mettez les pieds !!!

Troisième constatation : les Rwandais sont indisciplinés, mais relativement organisés. Je m’explique. Si vous allez dans une banque au Rwanda, ne soyez pas surpris si vous ne voyez pas les gens faire la file. NON !! Ils déposent leurs formulaires ou leurs chèques au comptoir sous une pile d’autres papiers. Comment le préposé devine-t-il qui est arrivé en premier? Je l’ignore. Je crois qu’il prend les documents au hasard. Mais vous finissez toujours par être reçu. Même scénario à l’aéroport. La majorité des aéroports du monde sont dotés de cordons soutenus par des poteaux qui forment un passage que les voyageurs suivent jusqu’aux bureaux d’enregistrement ou jusqu’aux  détecteurs de métaux. Au Rwanda, une porte est ouverte et tous les passagers s’y bousculent avec enfants, valises, porte-bagages, etc. Ce qui cause un méga goulot d’étranglement.

Je ne suis pas allée dans une banque au Congo et encore moins à l’aéroport. Mais la cacophonie qui règne dans les rues de Goma ainsi que la vue des conducteurs de taxi-moto qui circulent sans casque ni dossard ne me rassurent pas sur l’organisation du reste du pays.

Mais pourquoi donc aller à Goma ? Pour acheter une boîte de lait en poudre et une moto!

Pour une raison que j’ignore, les denrées alimentaires sont moins chères au Congo. À Goma, la même boîte de lait en poudre coûte 3 $US de moins qu’au Rwanda. C’est un secret de polichinelle:  plusieurs Rwandais profitent de cette proximité entre Gisenyi et Goma  pour acheter un peu de tout. Un ami, qui fait souvent des aller-retour entre les deux pays, m’a apporté une meule de fromage de Goma. Il était délicieux. J’en salive encore!!!

Puisque les moyens de transport sont assez rudimentaires à Gisenyi, j’ai décidé d’acheter une petite moto (scooter). Depuis le décès de mon ami Nicolas, j’étais très réticente à utiliser ce type de véhicule. Mais suite à de mauvaises expériences dans les taxis-bus et avec les taxis-motos, j’en ai conclu que je serais peut-être plus en sécurité si c’était moi qui étais au volant! Je suis donc  allée à Goma et à Kigali pour voir les modèles et comparer les prix. J’ai finalement acheté ma « Harley-Davidson » à Goma. Voici mon acquisition !

Les procédures de dédouanement ont été relativement simples, mais très dispendieuses (+/- 55% du prix de vente de la moto!!!). Pour obtenir l’immatriculation, j’ai dû patienter tout un après-midi. Pourquoi ? Même le préposé ne pouvait pas me le dire (indiscipliné et relativement organisé…). Par ailleurs, j’ai obtenu les assurances à un bon prix et très rapidement. Voilà ! C’est à moi maintenant d’apprivoiser la bête. Bien que cette moto ne possède pas d’embrayage, je dois me familiariser avec la conduite et les vitesses. Le plus amusant dans tout ça : les Rwandais qui regardent passer la muzungu sur sa moto. « Priceless »

Pour mon anniversaire, j’ai reçu un livre : Baking cakes in Kigali (Gaile Parkin). Ce petit roman, que j’ai savouré (j’adore les gâteaux), était tout à fait rafraîchissant. L’histoire se déroule à Kigali et raconte la vie d’une famille tanzanienne ayant emménagé au Rwanda. Maman Grâce prépare des gâteaux colorés et personnalisés pour ses clients. Ceux-ci n’hésitent pas à lui raconter des tranches de leur vie. Bien qu’abordant des thèmes lourds tels que le SIDA, le suicide ou le génocide, ce bouquin nous fait réaliser que les humains peuvent s’entraider dans les épreuves, peu importe leurs origines.

Pour d’autres suggestions de livres sur le Rwanda, cliquez ici

Au pays des contributions et des FANTA

J’avais comme objectif de compter combien de FANTA j’allais boire pendant l’année 2012. Mais, déjà au mois de janvier, j’ai perdu le décompte!! C’est dire à quel point le FANTA fait partie de ma vie, tout comme celle des Rwandais. Au quotidien, les Rwandais, s’ils vous rendent un service, vous demanderont un FANTA. Ce qui signifie: « donne-moi un peu d’argent pour le service que je viens de te rendre!! ». Eh oui, les services ne sont pas désintéressés! On vous aide à déplacer quelque chose… une contribution. Le chien du voisin s’échappe et l’autre voisin court pour le rattraper… une contribution. On attend après vous quelques minutes de plus… une contribution. Bref, rien n’est fait gratuitement . Si un jour un Rwandais vous demande un FANTA, ne lui dites pas: « quelle saveur?!!! »

Lors de mon déménagement à Gisenyi, je n’ai pas pu emmener Bubble et Bella avec moi. Aussi, pour combler ce vide, j’ai adopté deux chatons : les frères Dupont & Dupond !! Voyez comme ils sont mignons…

Treize mois se sont écoulés au pays des mille collines. Je m’adapte de plus en plus à la vie à Gisenyi et on se rapproche de l’ouverture officielle du INZU Lodge. Pour ceux qui vivent dans l’hémisphère nord, je vous envoie un peu de soleil et de chaleur du Rwanda.

Publicités

6 réflexions sur “13 mois au pays des mille collines: Bilan du INZU Lodge

  1. Priceleesss! 🙂 L’umuzungu sur sa moto, j’imagine déjà la foule d’enfants te courir après! Aaah, j’ai bien hâte de pouvoir venir te voir au Inzu Lodge pour déguster un Fanta, et je crois bien que je vais t’en offrir un aussi 😉 ! Encore félicitations Marie, ça ne doit pas toujours etre facile, mais tu as une perseverance en or! Je t’envoie donc quelques mottes de neige du Québec, bonne continuité! xxx Vero

  2. Salut Marieno !

    Toujours friande de détails ainsi que de suivre tes pas dans cet Univers, ton Univers au coeur de l’Afrique !!

    C’est magnifique de voir les photos des progrès dans la construction du Inzu Lodge !

    Ton scooter est très beau et d’un beau rouge  »pomme à la tire » que j’aime beaucoup. Plus que pratique dans tes déplacements et il te donne beaucoup d’aisance et d’indépendance.

    Dupont & Dupond en ont de la chance d’avoir été adoptés par Mlle. Marieno. Autant ils te procurent de la compagnie, autant tu leur procure le confort douillet et la sécurité d’une maison et d’une  »maman » adoptive qui les aime.

    Je m’étonne toujours du chemin que tu as parcouru ainsi que les obstacles vaincus un à un. Quel parcours hors du commun !

    Je retiens que les FANTA sont une partie indélébile du quotidien Rwandais au sens propre comme au sens figuré. FANTA par ci, FANTA par là… Mais qu’arrive-t-il après qu’on t’ait rendu un service et que tu n’aies pas rond (FANTA) sur toi pour répondre à l’inévitable question qu’on te posera ?? Est-ce qu’ils s’offusquent si on n’a rien à leur offrir ou si on trouve leur demande exagérée ? J’imagine que c’est comme un  »jeu » auquel on apprend à jouer et auquel on s’habitue.

    Bonne continuation !

    Toujours heureuse de te lire…

    Anni
    xx

  3. Comme tu as l’heureuse mon amie!
    Ton article respire le bonheur!
    Dupont & Dupond sont magnifiques! Ils ont bien de la chance de t’avoir trouvé!
    À bientôt!

  4. tout cela est formidable. Je voudrais bien aussi m’installer au rwanda et participer à tout cela et d’autre chose. Mon fils Régis a trouvé une place à l’école belge, comme comptable et cherche une maison. N’oublions pas qu’il doit habiter kigali près de l’école car il a la maladie de la myopathie des ceintures. Même les moto taxi commençent à lui faire mal alors il envisage d’acheter une voiture.
    Moi à moto je ne sais pas par manque d’équilibre. Félicitations j’ai essayé c’est pas évident du tout. Bon courage pour la suite.
    Françoise Gandibleux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s