Souvenirs du Rwanda: haute couture à la rwandaise

Vous regardez les défilés de mode parisiens en salivant, car vous rêvez d’avoir une robe faite sur mesure? Alors, si vous venez visiter le Rwanda, profitez-en pour réaliser votre rêve.

Les tissus « dits » africains, aussi appelés « wax », sont importés en majeure partie de la Hollande.  Aujourd’hui, de nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest ont ouvert des usines de fabrication de wax pour rivaliser avec les tissus hollandais : au Bénin, SOBETEX (Société Béninoise de Textile), en Côte d’Ivoire, UNIWAX, au Sénégal, SOTIBA SIMPAFRIC. Ils sont, pour la plupart, 100 % coton, mais leur qualité varie. Le véritable wax est confortable à porter et ne déteint pas au lavage. Des cours de dessin sont offerts aux étudiants qui veulent développer de nouveaux imprimés. C’est pourquoi on trouve une quantité infinie de couleurs et de motifs.

Tissus africains « wax »

Certains tissus sont originaires de l’Afrique, tel que le Bogolan,  tissu traditionnel du Burkina Faso. Pour le réaliser, on utilise des produits naturels comme l’argile, les racines, les feuilles et le coton. Ce type de tissu est très convoité partout en Afrique.

Tissu Bogolan

Le Batik est lui aussi très populaire. Cette technique consiste à tremper une pièce de coton blanc dans des bains de teinture, en commençant par les tons les plus clairs. De la cire fondue est appliquée sur les endroits qui doivent être préservés, avant le trempage. Ce qui a pour résultat de conserver des zones plus claires. Après le séchage,  l’opération peut être renouvelée avec une autre couleur. Au final, on obtient un tissu où se mêlent différents tons ou contrastes juxtaposés ou superposés, formant toutes sortes de motifs. Les origines du batik remontent à un peu plus de mille ans, et cette technique d’impression se retrouve dans plusieurs communautés d’Afrique de l’Ouest, du Moyen-Orient et d’Asie.

Tissu Batik

Les robes en Bazin sont très répandues. Généralement, les femmes portent ces robes, qu’on appelle aussi boubous, lors de cérémonies de mariage, de baptême ou lors d’événements importants. Le Bazin est une toile de coton classique sur laquelle on brode des motifs. La variété de couleurs et de broderies est infinie.

Robe  Bazin

Le tissu Kente est originaire du Ghana. Il a été développé au 12e siècle et était réservé à la royauté. Ce sont les peuples Ashanti et Ewe qui tissaient le Kente. Il est conçu d’une étoffe ayant une trame et des motifs complexes qui se distinguent par leurs noms. Les dessins ainsi réalisés ont des significations traditionnelles et des utilisations spécifiques. En général, le kente ashanti a des formes géométriques tissées avec des couleurs vives. Le kente ewe donne souvent un effet de tweed en utilisant des fils entremêlés de plusieurs couleurs. Une autre caractéristique du kente ewe est l’utilisation de motifs humains, animaliers et représentant des objets usuels. Le kente est tissé à partir de fils de coton, de soie et de rayonne avec un métier à tisser en bois fait main. Celui-ci est étroit produisant une étoffe d’environ 9.5 cm de large. Les trames élaborées du kente sont obtenues par l’alternance de différentes méthodes de tissage appliquées à la même bande de tissu. Plusieurs bandes sont ensuite cousues ensemble pour former une pièce plus large. (Source : « The Pride of Ewe Kente » de Ahiagble Bob Dennis, publié par Sub-saharan Publishers.)

Tissu Kente

Le meilleur endroit à Kigali  pour acheter des tissus africains est le marché de Kimironko. Vous y trouverez de tout : des poules vivantes, des fruits et des légumes, des chaussures, des souvenirs, des objets « made in china » et de nombreux tissus. Un pagne (+/- 175 cm X 110 cm) coûte environ 2 500 frw. Certains tissus qui ont subi des traitements sont plus dispendieux (+/- 3 500 frw / pagne). Si vous préférez une robe Bazin, le quartier Nyamirambo est tout indiqué. Une robe  Bazin et son pagne coûtent environ 45 000 frw.

Maintenant que vous avez le tissu, il vous reste à  trouver un modèle de vêtement que vous aimeriez voir réaliser. Une petite recherche Internet pourra vous inspirer. Vous imprimez ensuite la photo et vous l’apportez à la couturière/tailleur. Au marché de Kimironko, il y a plusieurs couturières/tailleurs qui pourront réaliser le vêtement que vous désirez. Si vous n’avez pas de modèle imprimé, vous pouvez expliquer ce que vous voulez ou, si vous êtes plus aventureux, simplement laisser la couturière improviser. Le coût pour la confection d’une robe varie de 6 000 frw à 10 000 frw (pour une jupe +/- 4 000 frw).

Je vous conseille fortement d’être accompagnée d’une Rwandaise en qui vous avez confiance pour négocier le tarif et pour bien expliquer ce que vous désirez. De plus, si votre séjour au Rwanda est court, faites ces démarches à votre arrivée afin de vous assurer que le vêtement sera terminé pour votre départ. Lorsque le tout est prêt, la couturière vous fera essayer les habits et les ajustera sur place, en quelques minutes. Et voilà ! Vous pourrez repartir avec un souvenir unique et original du Rwanda.

Si vous avez besoin d’aide pour acheter un tissu et trouver un bon tailleur, vous pouvez contacter Joséphine. Celle-ci travaille au marché de Kimironko et se fera un immense plaisir de vous conseiller. Notez qu’elle parle l’anglais et le kinyarwanda : 07 88 74 32 45 ou 07 22 74 32 45

Voici deux modèles de robes qu’on m’a confectionnées!

D’autres souvenirs du Rwanda :

Publicités

11 réflexions sur “Souvenirs du Rwanda: haute couture à la rwandaise

  1. Je vois que notre discussion t’a inspirée à écrire un article !! ; )
    Merci pour ton article, j’aime beaucoup ! Je voudrai certainement me faire confectionner une robe lors de ma visite chez toi : )
    Les tissus sont tellement jolis et exotiques que ce serait difficile de résister. Tu as l’air d’une vraie sirène dans la robe longue !

  2. Merci pour l’article Marie… évidemment, quand il s’agit de tissus, ça m’intéresse beaucoup! Je pourrais peut-être aller dessiner mes motifs en Afrique à la place (il n’y en a pas au Rwanda, hein il me semble selon ce que je me souviens)… ou enseigner à les dessiner! 🙂 Tes robes sont super belles et j’ai un gros penchant pour la première… le tissu est incroyable! Je suis en train de redécorer chez nous avec les tissus que j’ai acheté au Rwanda et au Congo… il faudrait bien que je t’envoie des photos une fois fini pour te montrer! Prends soin de toi! bisous!

  3. Je savais que tu aimerais cet article !!! Je ne crois pas qu’au Rwanda on fabrique ou on imprime des tissus… alors tu pourrais être la première 🙂 J’attends les photos avec impatience !
    À bientôt Marie-Choux 🙂

  4. Voici un projet très intéressant : « Petit Pagne is a Rwanda based fashion line, blending african & rwanda culture with classic fashion pieces. The result is chic with a vintage flair, a kind of african preppy.But it’s not all about fashion, petit pagne started in 2010 in a local community center. Anyone who wants to learn sewing and fashion can come and have a training, then a job. »
    Visitez leur site web :
    http://www.petitpagne.com/index.html

  5. Pingback: Souvenirs du Rwanda: la poterie, l’artisanat le plus ancien du Rwanda | INZU Lodge

  6. Pingback: Souvenirs du Rwanda: vannerie | INZU Lodge

  7. Pingback: Souvenirs du Rwanda: Imigongo | INZU Lodge

  8. Pingback: Souvenirs du Rwanda: le thé des mille collines | INZU Lodge

  9. Pingback: Rwanda, des projets sociaux intéressants qui ont besoin de votre soutien | INZU Lodge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s