Souvenirs du Rwanda: vannerie

Lorsqu’on visite un pays, on aime bien retourner à la maison avec des objets qui nous rappellent notre voyage et offrir à nos proches des cadeaux provenant de la région explorée. Mais souvent, on fait ces achats à la dernière minute et on se retrouve avec des babioles qui vont finir au fond d’un placard ou qui ne plairont pas à ceux à qui on veut les donner. C’est pourquoi je ferai une série d’articles sur les « souvenirs du Rwanda » que vous pourrez rapporter chez vous sans craindre qu’ils soient « made in China » !

Un des arts remarquables du Rwanda est sans nul doute la vannerie. Elle consiste à tresser des objets au moyen de végétaux souples, tels que papyrus, feuilles de bananier, bambou, roseaux, etc. Autrefois, la vannerie était un savoir-faire qui se transmettait de génération en génération. Ce sont les jeunes filles de familles aisées qui pratiquaient généralement cet art. La qualité de leur ouvrage constituait le critère déterminant le fait d’être acceptée ou refusée par un éventuel fiancé.

Au Rwanda, on reconnait deux types de vannerie: artistique et utilitaire. La vannerie utilitaire est pratiquée autant par les hommes que par les femmes. La petite vannerie, telle que nattes, paniers, couronnes et panneaux, est réalisée par les femmes.

Les hommes, eux, exécutent la vannerie liée à la construction de huttes (plafonds), paniers de grande taille, palanquins, boucliers, capuchons de pluie, ruches, etc.

Plafond hutte traditionnelle

La vannerie d’art est essentiellement exercée par les femmes. Les objets ainsi tressés sont richement ornés de motifs géométriques et son succès est dû à sa grande variété de techniques et de matériaux utilisés. Aujourd’hui, les vanneries rwandaises sont des souvenirs forts appréciés par les touristes.

Il existe différentes techniques de tissage, dont certaines ont des sous-catégories. Voici les principales :

  • Technique spiralée cousue Uruhindu

Objets confectionnés avec la technique Uruhindu : paniers cousus (Ibiseke), couvercles de pots à lait (Imitemeri) et petits vans (Intango)

Panier Ibiseke (Agaseke)

 Couvercles de pots à lait

  • Technique tissée Insobekerane

Objets confectionnés avec la technique Insobekerane : panneaux (Insika)

Panneaux Insika

  • Technique à plusieurs nappes de montants Igihisi

Objets utilisant la technique Igihisi : petits paniers (Inkangara), panneaux (Insika)

Panier Inkangara

 Panneaux Insika

  •  Technique Inyanja

Objets utilisant la technique Inyanja : paniers cousus (Icyibo) et (Akebo)

 Panier Icyibo

  •  Technique cordée Ingoyi

Objets confectionnés avec la technique Ingoyi : nattes

Store de lit à l’intérieur de la hutte

  • Technique Umugabo

Objets confectionnés avec la technique Umugabo : stores

Les nombreux motifs qui décorent les vanneries rwandaises sont riches et variés. Ils sont pour la plupart de formes géométriques : triangle, carré, losange, rectangle, parallélogramme ou trapèze. Les motifs peuvent être également de simples lignes droites, obliques ou courbes.

De gauche à droite :

  • Premier panneau : motif Ifuga
  • Trois autres panneaux : motif Amaraza

Les objets confectionnés en vannerie sont utilisés dans la vie quotidienne des Rwandais et ont différentes utilités.

Paniers

Igiseke : panier pour transporter les aliments tels que les graines et les haricots. Il peut également servir de rangement pour la nourriture, les effets personnels, etc. Il a toujours un couvercle.

Agaseke : on se sert de ce panier pour ranger les colliers, les bracelets ou pour transporter une calebasse de bière, un pot de lait, etc. Il a toujours un couvercle. On le retrouve souvent dans les mariages rwandais où il sert à offrir aux jeunes mariées nourriture et cadeaux.

Panier Agaseke

Icyibo : panier sans couvercle et rarement décoré de motifs. Il est utilisé pour transporter de la nourriture ou des semences au champ.

Inkangara : panier conçu en deux parties : un panier en lamelle de bambou et une nappe de couverture en fine vannerie. On l’utilise pour ranger des objets précieux.

Panier Inkangara

Ingata : coussinet tressé et orné de motifs servant à déposer les paniers à fond arrondi afin de les empêcher de basculer.

Vans

Ikidasesa : très grand il sert à faire sécher au soleil les grains de sorgho, les haricots, etc.

Urutaro : il sert à trier des aliments tels que les haricots ou à faire sécher les aliments. Il peut être également utilisé comme instrument de musique.

Inkoko : plus petit que les deux autres, il sert d’assiette ou de plat.

Van Inkoko

Udukoko : diminutif de Inkoko. Ce sont des vans que vous pouvez utiliser comme décoration, car ils sont jolis et ornés de dessins.

Panneaux

Insika : panneaux qui sont insérés entre les piliers qui soutiennent la hutte. Ils sont ornés de motifs.

Inzugi : panneaux qui forment les cloisons et qui sont insérés entre les piliers de la hutte. Comparativement aux panneaux Insika, ils ne sont pas décorés de motifs.

Panneaux Insika et Inzugi

 Uruhimbi : une étagère ou une table sur laquelle on dépose les pots à lait. Les panneaux servent à décorer les côtés.

Étagère pour les pots à lait

 Nattes

Umusambi : petite natte faite d’herbes ou de feuilles de bananier.

Ikirago : grande natte carrée qui sert de couverture ou à faire sécher au soleil haricots, sorghos, etc. Elle n’est pas ornée de motifs.

Igisuna : grande natte tressée avec des herbes plus fines.

Inyegamo : natte tressée avec la technique Umugabo. Elle est souvent ornée de dessins.

Aujourd’hui, les objets en vannerie ont subi l’influence de l’Occident. À l’origine, les vanneries comportaient deux couleurs : le noir et le rouge. Maintenant de nombreuses couleurs, parfois très voyantes, parent les paniers et différents objets de vannerie.

En plus des paniers et des vans, voici d’autres objets que vous pouvez rapporter et qui feront de jolis souvenirs du Rwanda.

 Paniers décoratifs

 Mallettes en feuilles de bananier

Porte-ustensiles en feuilles de bananier

Boucles d’oreilles

La vannerie exige beaucoup de patience et une maîtrise irréprochable des différentes techniques de tissage. C’est pourquoi, en tant que consommateur, nous devons apprécier à sa juste valeur ces objets qui demandent aux artisans une grande dextérité et un remarquable savoir-faire.

Vous pouvez acheter des objets en vannerie partout au Rwanda. Plusieurs associations et coopératives permettent aux femmes qui tissent les vanneries d’avoir un revenu. Une des associations très connues au Rwanda est « Agaseke Promotion Project ». Fondée en 2007, à Kigali, grâce à la Fondation Imbuto (fondation de la Première dame du pays) et du Rwanda Development Board (RDB), elle permet aux femmes vulnérables de se rassembler en coopérative et ainsi de se créer un emploi avec un revenu permettant de faire vivre leur famille.

Si vous êtes à l’extérieur du Rwanda et vous désirez vous procurer ces produits, voici quelques endroits où vous pouvez en acheter.

Shop 4 Rwanda : les profits iront à l’organisme Ryico qui soutient Le Centre Marembo à Kigali.

Macy’s à New York : un partenariat avec Gahaya Links.

Rwanda Baskets : travaille en collaboration avec les artisans afin de leur retourner une part significative des profits.

One world Projects : site web où l’on peut acheter des objets conçus en Afrique, en Asie et en Amérique latine, qui sont vendus à un prix équitable grâce au maintien d’une conscience sociale indéfectible.

Beaucoup d’organismes à but non lucratif vendent des paniers rwandais afin de financer leurs activités. Vous n’avez qu’à choisir votre cause et lui venir en aide en achetant un magnifique souvenir du Rwanda.

Vous n’avez plus d’espace à l’intérieur de vos valises pour apporter un panier, voici deux livres intéressants :

  • Wickerwork / Vannerie, Kanimba Misago Célestin et Lode Van Pee, ISBN 9789081322287
  • Artisanat au Rwanda, La Vannerie, Kanimba Misago Célestin et Thierry Mesas, SEPIA, ISBN 2842800478

D’autres souvenirs du Rwanda :

Publicités

11 réflexions sur “Souvenirs du Rwanda: vannerie

  1. LR dit :

    J’aime beaucoup les panneaux Insica et les trucs en feuilles de banane, génial! Ils ont beaucoup de créativité et de talent. One world project website intéressant aussi avec plein d`,objets cool, ou trouves-tu toutes ces idées-là depuis le fond de ta hutte? :o) Pis… tes papiers sont en règle ou pas?

  2. Bibiane dit :

    Comme c’est beau tous ces objets qui ne sont pas « made in China »!!!!!!! Pour en avoir vu quelques-uns en « vrai », je peux encore mieux apprécier la dextérité et le talent artistique de ces artisans rwandais. Je suis heureuse que des organismes « conscientisés » en fassent la promotion afin que le produit des ventes permette d’ aider des femmes à faire vivre leur famille en toute dignité. Je vais sûrement en acheter par l’intermédiaire de ces organismes (en attendant de m’en procurer directement au Rwanda!) et je vais en faire cadeau à tous mes proches afin qu’ils puissent admirer la beauté exceptionnelle de la vannerie rwandaise. J’ai hâte de lire les autres articles sur l’artisanat rwandais parce que cet artisanat est, à mon avis, parmi les plus raffinés.

  3. Jenny dit :

    Je ne savais pas qu’il sagissait de « la vannerie » mais j’ai 2 paires de boucles d’oreilles comme ceux que tu montres ici. Je les aime (ou aimait) beaucoup, surtout en été, car ils sont très légés. Mais Leon le chat (« Leon Jones » quand je me fâche contre lui) les adores aussi. C’est tellement amusant de les dérouler, paraît-il….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s