Cinq mois au pays des mille collines: bilan du INZU Lodge

Dans mon dernier bilan, je vous ai laissé sur un suspense, car mon visa expirait le 30 avril 2011. Donc, au mois de mai, me suis-je retrouvée  en situation d’illégalité au Rwanda puisque je ne pouvais pas fournir un certificat de la police canadienne à The General Directorate of Immigration and Emigration ? Eh bien non! Je vous rassure. L’immigration m’a accordé un deuxième visa temporaire, d’une durée de trois mois, en attendant d’avoir le document de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Plus merveilleux encore,  la GRC a finalement émis mon certificat et une bonne amie (merci Mariette) me l’a envoyé au Rwanda. Il est présentement quelque part entre le Canada et le Rwanda. Je devrais le recevoir dans les prochains jours. Ceci mettra fin à la saga du visa puisqu’on m’accordera un visa d’une année, et pour son renouvellement je n’aurai pas besoin d’un nouveau certificat de la police. La morale de cette histoire : si vous désirez vous installer au Rwanda, apportez avec vous une copie originale d’un certificat d’antécédent judiciaire de votre pays de résidence!

Une nouvelle saga a commencé en mai… Maintenant que je peux prouver que je ne suis pas une criminelle au Canada, je dois fournir une attestation de célibat! Je dois confirmer que je n’ai jamais été mariée (ou que ma vie amoureuse est un « flop »). Pendant le mois de mai, des démarches ont été entamées afin d’obtenir un document ESSENTIEL pour le terrain : la fiche cadastrale. Pour l’émettre, le district a besoin de nombreux papiers, dont une attestation de célibat (ou de mariage), car au Rwanda, si je suis mariée, mon mari devient également propriétaire de la parcelle. Lire la suite

Publicités

Quatre mois au pays des mille collines: bilan du INZU Lodge

Avril est un mois éprouvant et même déchirant pour la plupart des Rwandais, car il rappelle à plusieurs les faits dramatiques qui se sont produits il y a 17 ans. Une semaine de deuil est respectée du 7 au 14 avril, mais des cérémonies de commémoration seront célébrées pendant les 100 jours qui représentent la durée du génocide. Le thème de cette année, déterminé par la « National commission for the fight against genocide » est “Upholding the truth: preserve our dignity”. Trois événements importants se sont tenus pendant cette semaine de commémoration : Candle lighting, Walk to Remember et Genocide Exhibition.

L’événement « Candle lighting » a débuté en 2009, lors de la 15e cérémonie de commémoration du génocide. Dans la nuit du 7 avril 2009, au Stade Amahoro de Kigali, 10 000 mille chandelles ont été allumées et disposées de façon à écrire le mot « espoir » dans les trois langues officielles du pays : kinyarwanda, anglais et français. Cliquez ici pour voir une vidéo et des photos de ce moment magnifique. Depuis, plusieurs personnalités du monde entier ont allumé une chandelle en mémoire des victimes du génocide et en support aux survivants. Lire la suite