On parle du INZU Lodge au Québec

À la fin de l’année 2017, le magazine La Semaine, un hebdomadaire québécois, a publié un article à propos de ma vie au Rwanda et de la construction du INZU Lodge . Voici une copie de l’article pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le lire.

La Semaine, 28 décembre 2017, Vol13#47 Lire la suite

Publicités

Un don généreux provenant des étudiants du Collège Charlemagne

En février dernier, des étudiants de niveau secondaire, du Collège Charlemagne, à Pierrefonds au Canada, ont décidé de faire une journée sans-uniforme afin d’amasser des fonds pour les familles syriennes, qui arrivent à Montréal, et pour aider à payer les frais de scolarité d’enfants rwandais vivant près du INZU Lodge.

IMG_6901_1

IMG_6948_1Les étudiants du Collège Charlemagne

C’est donc la somme de 560 000 Frw (plus de 1 000$ canadiens) qui ont été remis à 6 enfants rwandais, de niveau secondaire, vivant dans le village Rurembo, près du INZU Lodge. L’argent servira à payer les frais de scolarité pour une année, ainsi que toutes les fournitures scolaires qu’ils ont besoin. Au nom de ces enfants et de leurs familles, INZU Lodge aimerait remercier tous ceux qui ont participé à ce projet.

IMG-20160330-WA0000Les 6 étudiants rwandais qui ont bénéficié du généreux don.

Ma vie d’expatriée au Rwanda (Bis)

Parce que vous avez aimé le texte sur les aléas de ma vie au Rwanda, en voici la suite agrémentée de quelques habitudes que j’avais lorsque j’habitais au Canada et que j’ai perdues.

Tu sais que tu habites au Rwanda quand… (prise 2)

  • tu entends les Rwandais mélanger les « l » et les « r » et que ça donne des résultats assez loufoques tels que « le mois des éRections » ou « You are going to pLay at the church? ».
  • tu vis dans un nuage de poussière parce que ta maison est au bord d’une route en terre battue et que c’est la saison sèche.

Lire la suite

M23 et Consulat du Canada

Dans les 19e et 20e mois du bilan du INZU Lodge, je vous ai parlé des problèmes à Goma (République Démocratique du Congo, RDC), ville frontalière de Gisenyi (Rwanda) où est construit INZU Lodge. Depuis, la situation a beaucoup évolué. Le 18 novembre dernier, le M23 a commencé à s’approcher de Goma. Les Nations Unies (MONUSCO) ont essayé de les repousser en les attaquant avec des hélicoptères et des rockets. Lire la suite

Vacances au pays des Frogs

Je suis Canadienne, Canadienne-Québécoise, Canadienne-Québécoise-francophone ! Tout comme notre cher Elvis Gratton, je ne sais plus trop quelle est mon identité nationale.

« Pour faire simple », je suis originaire du même pays que Céline Dion, le Cirque du Soleil et Mylène Farmer (née à Pierrefonds, au Québec). J’ai grandi avec le Bonhomme Carnaval et la poutine Ashton. Si vous n’êtes pas familier avec tout ça c’est que vous n’êtes pas Québécois-français-Canadien ! Mais ça n’a aucune importance, car, que vous soyez né à Limoilou ou à Kigali, j’aimerais vous faire découvrir mon patelin, où j’ai passé quelques semaines de vacances. Lire la suite

Neuf mois au pays des mille collines: Bilan du INZU Lodge

Il y a un an exactement,  je rêvais de créer un écolodge au Rwanda. J’amorçais un cours avec la dynamique équipe de Mon projet d’affaires, afin de rédiger mon plan d’affaires et de me familiariser avec la gestion d’une entreprise. Aujourd’hui, ce rêve est en construction. Il grandit un peu plus chaque jour et il sera bientôt une réalité!

Le mois de septembre a été très productif. Nous avons obtenu l’autorisation de bâtir ainsi que la fiche cadastrale. Ces deux documents (essentiels) en main, nous pouvons maintenant commencer le « vrai » travail.

Le panneau qui officialise le début de la construction Lire la suite

Cinq mois au pays des mille collines: bilan du INZU Lodge

Dans mon dernier bilan, je vous ai laissé sur un suspense, car mon visa expirait le 30 avril 2011. Donc, au mois de mai, me suis-je retrouvée  en situation d’illégalité au Rwanda puisque je ne pouvais pas fournir un certificat de la police canadienne à The General Directorate of Immigration and Emigration ? Eh bien non! Je vous rassure. L’immigration m’a accordé un deuxième visa temporaire, d’une durée de trois mois, en attendant d’avoir le document de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Plus merveilleux encore,  la GRC a finalement émis mon certificat et une bonne amie (merci Mariette) me l’a envoyé au Rwanda. Il est présentement quelque part entre le Canada et le Rwanda. Je devrais le recevoir dans les prochains jours. Ceci mettra fin à la saga du visa puisqu’on m’accordera un visa d’une année, et pour son renouvellement je n’aurai pas besoin d’un nouveau certificat de la police. La morale de cette histoire : si vous désirez vous installer au Rwanda, apportez avec vous une copie originale d’un certificat d’antécédent judiciaire de votre pays de résidence!

Une nouvelle saga a commencé en mai… Maintenant que je peux prouver que je ne suis pas une criminelle au Canada, je dois fournir une attestation de célibat! Je dois confirmer que je n’ai jamais été mariée (ou que ma vie amoureuse est un « flop »). Pendant le mois de mai, des démarches ont été entamées afin d’obtenir un document ESSENTIEL pour le terrain : la fiche cadastrale. Pour l’émettre, le district a besoin de nombreux papiers, dont une attestation de célibat (ou de mariage), car au Rwanda, si je suis mariée, mon mari devient également propriétaire de la parcelle. Lire la suite

Ubuntu Edmonton: un organisme pour les veuves et les orphelins rescapés du génocide

Ubuntu Edmonton, qui signifie humanité en kinyarwanda, est un organisme créé en 2005 par un groupe de Canadiens originaires d’Edmonton (Alberta). Sa mission est d’aider les veuves et les orphelins (maintenant adultes) qui ont survécu au génocide de 1994, en développant leurs habiletés afin qu’ils deviennent autosuffisants. Lire la suite

ROCA : un outil essentiel pour tous les Canadiens qui voyagent

« Registration of Canadians Abroad » (ROCA) est le système d’enregistrement des Canadiens qui voyagent ou résident à l’étranger. Ce programme permet d’aviser le gouvernement canadien que vous serez à l’extérieur du Canada pour un laps de temps allant de quelques jours à quelques années. Cette information est essentielle au gouvernement et est utilisée pour une SEULE raison: pouvoir vous rejoindre en cas d’urgence, que ce soit lors d’une catastrophe naturelle, d’un conflit civil ou en cas d’urgence familiale.

Vous croyez qu’il n’est pas nécessaire de vous inscrire parce que vous partez seulement quelques jours vous faire dorer sur une plage. Le 14 novembre dernier, lors d’une explosion dans un hôtel à Playa Del Carmen, au Mexique, 5 Canadiens sont morts. Pour l’ambassade du Canada au Mexique, la façon la plus rapide  de savoir qui étaient les Canadiens qui séjournaient dans cet hôtel, était de vérifier la liste du ROCA. Donc, ce système n’est pas réservé aux aventuriers qui habitent ou qui voyagent dans des régions du monde où il y a des conflits. Ce programme s’adresse à tous les voyageurs qui prévoient sortir de leur pays, que ce soit pour une fin de semaine ou plusieurs années. Lire la suite

Haricots et empreintes digitales au Rwanda

Cette semaine, j’ai appris deux choses essentielles si je veux habiter au Rwanda : cuire des haricots et obtenir mes empreintes digitales. Le lien entre les deux? Aucun, sinon que les deux demandent beaucoup (beaucoup) de patience!

Les haricots font partie du régime alimentaire quotidien des Rwandais. Un repas n’est pas complet sans ces légumineuses. Ayant grandi dans une ville où les aliments « prêts à manger » sont abondants, pour moi les haricots poussent à l’intérieur de cannes (pour les non-Québécois: boîtes) de conserve, tout comme le lait provient d’une pinte et le poulet d’une barquette en styromousse (mousse de polystyrène). J’exagère à peine! Je ne m’étais jamais questionnée sur les étapes de préparation des aliments avant que ceux-ci n’arrivent au supermarché. Mais au Rwanda, les gens savent encore cuisiner à partir de produits frais. Alors, vous pouvez acheter votre lait  directement de la ferme. Vous pouvez plumer vous-même une poule pour votre souper et… préparer les haricots à partir des fèves sèches. C’est ce que j’ai fait, avec l’aide, bien entendu, d’une amie rwandaise.

Lire la suite