Rwanda, des projets sociaux intéressants qui ont besoin de votre soutien

Tous les jours, nous sommes sollicités pour donner de notre argent et/ou de notre temps à ceux qui sont dans le besoin. Selon notre vécu ou notre entourage, nous appuyons certains organismes (OBNL, ONG) ou fondations qui nous touchent. Certains d’entre eux ont plus de visibilité que d’autres et plus de moyens de se faire connaître. Qui ne sait pas que le mois d’octobre est ROSE (cancer du sein) et que le mois de novembre est moustachu (cancer de la prostate)? Malheureusement, peu de causes peuvent se targuer d’avoir un mois dédié à la sensibilisation et au soutien financier de leurs activités.

Au Rwanda, des organismes d’aide internationale sont présents, tels que UNICEF, CARE, World Vision, VSO, World Food Program des Nations Unies, World Relief et j’en passe. Chacun d’eux a développé des programmes pour appuyer et soutenir la population rwandaise dans le besoin. Mais parce qu’encore trop de bonnes initiatives sont méconnues, j’aimerais aujourd’hui vous présenter de petits organismes, qui, avec leur courage et leur savoir-faire, essayent eux aussi de venir en aide aux plus démunis. Lire la suite

Mentoring Africa, un projet qui donne des ailes aux jeunes entrepreneurs africains

Confucius a dit un jour : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. » Mentoring Africa a bien compris le principe fondamental de ce proverbe qui consiste à aider une personne dans le besoin, au lieu de lui faire la charité.

Sa mission : « aims at supporting the growth of East African developing countries, particularly RWANDA, through HUMANITARIAN ENTREPRENEURSHIP, which consists of matching COACHES from developed countries to YOUNG ENTREPRENEURS in developing countries. »

La fondatrice du projet, Hélène Cyr, a posé ses valises pour la première fois au Rwanda en janvier 2009. Pendant les trois mois de son séjour au Centre Cesar, à Kimironko, le sourire et l’accueil des Rwandais l’ont touchée droit au cœur. Elle a donc décidé de revenir en octobre 2009, pour une période de six mois. Ces six mois  se révélèrent déterminants au niveau de son implication dans le développement du pays « des mille collines ». Lire la suite