Rencontre avec Charles le « Sylver back »

Le 18 décembre 2011, je suis partie à la rencontre des derniers spécimens de gorilles des montagnes, dans le Parc National des Volcans, près de Musanze (Ruhengeri) au Rwanda. Lors d’un recensement effectué en 2010, il existerait moins de 800 gorilles des montagnes. On trouve ces animaux dans la région des Grands Lacs africains, c’est-à-dire dans l’est de la République Démocratique du Congo (Parc National des Virunga), en Ouganda (Parc National de Mgahinga) et au Rwanda (Parc National des Volcans).

Ces animaux, très sociables et pacifiques, vivent en familles polygames. Chacune d’elle est guidée par un « dos argenté ». Le mâle du groupe protègera toute la famille contre les dangers éventuels. Si celui-ci meurt, un autre gorille, assez âgé pour supporter cette tâche, le remplacera ou le groupe se dissoudra. Dans le dernier cas, les femelles iront rejoindre d’autres groupes. Le mâle responsable du « nouveau » groupe tuera les petits de sa nouvelle femelle pour s’assurer de n’avoir que des porteurs de ses gènes. Les gorilles des montagnes sont herbivores. Ils ont besoin d’une végétation dense pour se nourrir (jusqu’à 25 kg/ jour/ individu). Ils mesurent entre 1,40 et 2 mètres. Les mâles pèsent entre 140 et 300 kg et les femelles entre 70 et 110 kg. (Source : Wikipedia)

Moins de 60 personnes par jour,  munies d’un permis, sont autorisées à aller voir les gorilles. Donc, si vous venez au Rwanda durant la haute saison touristique (juin à septembre), votre permis aura dû être réservé plusieurs mois à l’avance. Le reste de l’année, quelques semaines avant la date désirée suffiront. Vous pouvez acheter ce permis par l’entremise d’un voyagiste ou l’obtenir directement en allant à Rwanda Development Board /Tourism and Conservation (RDB/T&C) au bureau des Réservations à Kigali, ou au Parc des Volcans à Musanze (Ruhengeri).

Le coût des permis :

  • Pour un étranger non résident : 500 $US
  • Pour un étranger résident : 250 $US
  • Pour un Rwandais : 20 000 Frw

Pour réserver votre permis écrire à reservation@rwandatourism.com ou appeler au 07 88 51 99 00 ou 252 57 65 14.

Pour une visite au Parc National des Volcans, vous devez vous munir de bonnes chaussures de marche, d’une veste imperméable, d’un pantalon long et d’un chandail à manches longues, d’un chapeau, de crème solaire, d’une bouteille d’eau et d’une collation (pour éviter une petite fringale pendant le trajet). Des gants peuvent être également très utiles, car la « jungle » rwandaise est remplie d’orties.

Après votre visite, n’oubliez  pas de rapporter TOUS vos déchets. Papiers mouchoirs, gommes à mâcher, bouteilles d’eau et emballages de biscuits ne sont pas les bienvenus dans le Parc et pourraient causer bien du tort aux gorilles et aux autres animaux qui y habitent.

Il vous faudra également respecter certaines règles ESSENTIELLES, car les gorilles sont très sensibles, entre autres,  aux maladies humaines. Alors, si vous souffrez d’un rhume, d’une grippe ou de toute autre maladie contagieuse, vous ne devez pas aller à leur rencontre. Vous reviendrez quand vous irez mieux!

La prudence est de mise, pour eux, comme pour vous. Voici quelques règles de base :

  • Se tenir toujours à plus de 7 mètres des gorilles;
  • Le temps passé avec les gorilles est une heure maximum;
  • Ne jamais toucher un gorille (si vous respectez la règle du 7 mètres, vous ne devriez pas pouvoir les toucher!);
  • Il est interdit de manger ou de fumer en présence des gorilles;
  • Si un gorille se déplace vers vous, ne bougez pas;
  • Huit personnes maximum sont permises par groupe;
  • Cracher dans le parc est interdit;
  • Parlez à voix basse en présence des gorilles;
  • Ne faites pas de mouvements rapides qui pourraient leur faire peur.
  •  Interdiction d’utiliser le flash de votre appareil photo;
  • Suivez EN TOUT TEMPS les consignes de votre guide.

Pour en savoir plus sur les familles de gorilles que vous pouvez rencontrer, cliquez ici.

Puisque nous devions être à la réception du Parc des Volcans à 6h45, le jour de notre visite, nous avons décidé de passer la nuit à Musanze. De nombreux hôtels sont disponibles dans la ville de Musanze ou à Kinigi. Les prix varient de 10 000 Frw (20$ us) à plus de 1 000 $ us, la nuit.

Pour nous divertir un peu, nous sommes allés manger au Volcana Lounge, situé sur la route principale à Musanze. Le service et la nourriture étaient excellents.

Au petit matin, nous sommes partis avec notre véhicule (Toyota RAV 4). Si vous n’avez pas de moyen de transport, vous devrez en louer un (et pas n’importe quoi!!!). Vous pouvez louer un véhicule pour environ 80 $/ jour. Mais soyez prudent, car il ne suffit pas de se rendre à la réception du Parc des Volcans. Lorsqu’on vous aura assigné la famille de gorilles que vous rencontrerez, vous devrez utiliser votre véhicule pour vous rendre à l’endroit le plus propice pour entrer dans le Parc. Il est donc possible que la route que vous utiliserez soit en terre battue et difficilement praticable, même pour un TOYOTA RAV 4 !!! Alors, pour 80 $ assurez-vous d’avoir un bon 4 roues motrices.

Notre groupe d’Indiana Jones avec le guide

Lors de votre arrivée à la réception du Parc, on vous offrira thé et café. Ensuite, on vous demandera si vous désirez visiter une famille de gorilles qui est proche (environ 20 minutes de marche) ou un groupe éloigné (plusieurs heures de marche). Nous avons choisi un trajet « moyen »! On nous a donc assigné la famille de gorilles appelée « Umubano ».

« I tracked Mountain Gorillas in Rwanda »… and I survived !!

La famille « Umubano » est composée de 13 membres, dont Charles, le « Silver back » (dos argenté). Celui-ci a quatre femmes et plusieurs enfants.

Charles le « Sylver back » et sa famille !

Pour nous aider lors de notre ascension, qui a duré près de 1h30, le guide nous a offert des bâtons (qui se sont avérés très utiles). Lorsque nous sommes arrivés tout près de l’endroit où se trouvaient les gorilles, nous avons abandonné nos sacs et nos bâtons.

Chaque famille de gorilles est surveillée jour et nuit par des hommes armés, afin d’éviter le braconnage. Notre guide, avec l’aide de sa machette, nous a ouvert le chemin jusqu’à ces étranges animaux. Calmes, sereins, s’amusant à se balancer sur une branche ou mangeant des bambous, nos hôtes nous observaient du coin de l’œil, pendant qu’on les bombardait avec nos appareils photos.

Le temps accordé est environ une heure. Mais puisque les gorilles se déplacent constamment, nous devons les suivre… ce qui n’est pas évident quand vous êtes dans la jungle et que vous ne vous appelez pas Tarzan !!! Vous devez vous accrocher aux lianes et aux arbres pour ne pas glisser sur les feuilles et le sol détrempés. L’expérience peut devenir rapidement une aventure rocambolesque. Surtout lorsque les gorilles oublient la règle des « 7 mètres ». S’ils décident d’emprunter le même chemin que vous, vous avez l’impression de croiser un camion de 10 roues… et vous lui cédez le passage sans broncher !!!

Une rencontre avec les gorilles est un moment unique, au point que certaines personnes y retourneront plusieurs fois. Pour ma part, n’étant pas une « tarzane », j’ai trouvé  l’expérience dans la jungle bien difficile. Mais heureusement, nos brefs moments avec les gorilles m’ont fait oublier toutes les chutes et les acrobaties que j’ai dû accomplir pour les approcher ! Je suis sortie de la jungle rwandaise sale (voir la photo des chaussures) et épuisée… Et j’ai reçu mon certificat confirmant que j’ai rencontré Charles et sa famille « Umubano ».

Charles qui nous surveille du coin de l’oeil !

Pour voir d’autres photos cliquez ici

Un aperçu de l’état de nos chaussures à la sortie du Parc

Un film incontournable :

Gorilles dans la brume, Michael Apted (États-Unis, 1988, 128 minutes)

Pour vous divertir (ou vous faire rire), voici les aventures de Bruno Blanchet (un journaliste québécois qui ne se prend pas au sérieux) en terre rwandaise

18 septembre 2009 : l’obtention du permis pour la visite des gorilles

9 octobre 2009 : Rencontre avec son groupe pour la visite des gorilles

16 octobre 2009 : Rencontre avec King Kong

Advertisements

3 réflexions sur “Rencontre avec Charles le « Sylver back »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s