Célébration du Kwita Izina: 22 bébés gorilles sont baptisés

Aujourd’hui, dans le cadre des activités entourant la journée mondiale de l’environnement, est célébrée la 7e « Kwita Izina ceremony » (qui signifie en kinyarwanda : donner un nom). Cette fête est dédiée aux nouveau- nés gorilles afin de leur trouver un nom. Mais surtout, elle permet de consolider les résultats acquis, au cours des sept dernières années, au niveau de la protection et de la préservation des gorilles de montagne du Rwanda. Depuis le dernier recensement en 2003, la population des gorilles a augmenté de 26%.

Célébrée depuis 2005, la cérémonie a lieu à Kinigi, dans le district de Musanze, dans la Province du Nord, au pied du Parc national des Volcans. Le thème de cette année est “Community development for sustained conservation”. Elle clôture une semaine d’activités bien remplie. Les 11 et 12 juin avait lieu la 3e édition du « Kwita Izina cycling challenge ». Une conférence ayant pour thème « Forest Stewardship by Communities: Contributions, Benefits and Future Prospects » s’est tenue le 15 juin dernier. Finalement, un complexe à Kinigi a été ouvert le 16 juin, permettant à la communauté de participer à des projets générateurs de revenus et le festival « Igitaramo » a été célébré le 17 juin.

Parmi les 22 bébés qui seront baptisés aujourd’hui, se trouvent des jumeaux, de sexe masculin, nés en février dernier. Au cours des 40 dernières années, le Rwanda n’a connu que cinq naissances de gorilles jumeaux. Les derniers sont nés en 2004. Mais 2011 sera exceptionnelle puisque, le 27 mai dernier, une maman gorille de montagne a donné naissance à des jumeaux, un mâle et une femelle. Ceux-ci seront baptisés l’année prochaine.

Voici des photos des 22 bébés gorilles qui seront baptisés aujourd’hui! Ne sont-ils pas trop mignons ?

Pour voir des photos des cérémonies des années antérieures, suivez ce lien. Lire la suite

Publicités

Un dimanche à Kigali

Contrairement à ce que le titre d’un film populaire pourrait vous faire croire, les Rwandais ne passent pas leur dimanche à la piscine. Puisque la majorité d’entre eux sont catholiques ou protestants, ils sont à l’église ou au culte. Et même si seulement 5% de la population est musulmane, partout au Rwanda on trouve des mosquées et on entend l’appel à la prière du muezzin. Lire la suite